Document sans titre
 

Tech Récif


Connexion

Le site Techrecif est ouvert à tous, Si vous voulez participer, c'est très simple, Inscrivez-vous! :

Mot de Passe perdu ?

 

Les articles Environnement






Les effets des polluants sur les récifs coralliens

Le 24 mai 2006, par Prisco -
2976 visite(s) - 0 commentaire(s)

Les récifs coralliens représentent l’un des types d’écosystèmes les plus menacés de la planète. Destruction directe (prélèvement de matériaux de construction, aménagement de ports...), effets des substances toxiques (métaux, hydrocarbures, polluants organiques persistants, pesticides, cyanures...), réchauffement de la planète : les activités de l’homme agressent les écosystèmes récifaux. Selon les chercheurs, 70% des récifs coralliens du monde sont soit quasi éteints, soit en danger de disparition !

JPEG - 28 ko
Coraux (gorgone, acabaria sp.) à 15m de profondeur de nuit. Nouvelle Calédonie.

Les récifs coralliens représentent l’un des types d’écosystèmes les plus menacés de la planète. Les écosystèmes récifaux sont tout d’abord détruits directement lors de prélèvement de matériaux de construction ou lors de l’aménagement de ports, de zones industrielles, de marinas qui accompagnent notamment le développement du tourisme balnéaire international.

Par ailleurs, les récifs coralliens reçoivent de nombreux sels minéraux nutritifs (phosphates et nitrates en particulier) et diverses substances toxiques via les eaux fluviales et estuariennes et les rejets d’eaux usées urbaines et industrielles. La circulation maritime générale, les rejets effectués par les bâtiments, les accidents de transport de composés chimiques dangereux et les pollutions liées à l’exploitation de gisements de pétrole off shore sont également sources de polluants toxiques. Les agressions chimiques peuvent aussi provenir du transfert de polluants atmosphériques dans les eaux marines, par la voie des précipitations, ou encore de l’usage, généralement clandestin, de cyanures pour la capture de poissons destinés à l’aquariophilie ou à la restauration.

Enfin, partout dans le monde, les récifs subissent les effets du réchauffement des eaux de surface consécutif aux changements climatiques globaux et - bien que pour l’instant le risque soit moins imminent - à l’accroissement du flux d’ultraviolets en surface de l’océan en raison de la dégradation de l’ozone stratosphérique.

JPEG - 26.5 ko
Coraux (alcyonaire, paraminabea sp.) à 20m de profondeur de nuit. Nouvelle Calédonie.

Métaux toxiques, hydrocarbures, polluants organiques persistants, pesticides, cyanures... se retrouvent donc dans les eaux récifales du monde entier. Leurs conséquences écotoxicologiques ont été étudiées de diverse façon : si de nombreux travaux ont porté sur les effets du pétrole (notamment sur les conséquences des marées noires), beaucoup moins se sont penchés sur ceux des pesticides...

JPEG - 33.3 ko
Mort du corail (blanchissement) dans l’Océan Pacifique.

Certaines études ont montré que les hydrocarbures, les polluants organiques persistants, les pesticides ou les cyanures perturbent la fécondation et la fixation de certaines larves des polypes, entravant, de ce fait, le renouvellement des colonies et la restauration des récifs déjà dégradés par l’homme.

D’autres recherches ont révélé que les herbicides mais aussi les cyanures pouvaient provoquer le blanchissement des coraux en induisant l’expulsion par les polypes des zooxanthelles, ces algues unicellulaires vivant en symbiose avec le corail. En outre, à de plus faibles concentrations, parfois de l’ordre du micro-gramme par litre, des herbicides comme le diuron ou certaines triazines sont susceptibles d’inhiber la photosynthèse de ces algues symbiotiques.

JPEG - 36.9 ko
Mort du corail (blanchissement) dans l’Océan Pacifique. (© IRD - Pierre Laboute)

En plus de leurs actions directes sur les coraux durs, les polluants toxiques rejetés dans les eaux récifales peuvent aussi agir sur d’autres habitats propres aux écosystèmes coralliens. C’est le cas en particulier de l’action des herbicides sur les peuplements végétaux des herbiers récifaux : diminution de l’activité de photosynthèse, durée de reconstitution allongée après une destruction, etc.

Enfin, l’action des polluants d’origine continentale sur les écosystèmes qui jouxtent les récifs, en particulier les mangroves, peut avoir des conséquences désastreuses pour les biocénoses coralliennes avec lesquels ils échangent une fraction de certains de leurs peuplements. En effet, les eaux des mangroves jouent le rôle de nurseries pour de nombreuses espèces de poissons et d’invertébrés récifaux de telle sorte que la dégradation de ces dernières a des conséquences néfastes pour les communautés récifales.

JPEG - 13.7 ko
Poisson perroquet et corail. Nouvelle-Calédonie.

Les chercheurs estiment à l’heure actuelle que 20 % de la totalité des récifs coralliens du monde sont déjà détruits ou extrêmement dégradés ; que 24 % d’entre eux sont en risque immédiat d’éradication et que 26 % supplémentaires sont en danger à plus long terme. Ainsi, au total, 70 % des biomes récifaux du globe sont soit quasi éteints, soit en danger de disparition.

Il existe aujourd’hui encore un immense besoin en recherche sur l’écotoxicologie des récifs coralliens, plus particulièrement afin de mieux évaluer les conséquences écologiques de leur pollution par des substances toxiques sur la structure et le fonctionnement de ces écosystèmes et de mettre en œuvre les mesures de préservation qui s’imposent en toute urgence.

Origine de l’article E-MEDDIAT

Source : E-MEDDIAT  

Principale référence :
F. Ramade et H. Roche, "Effets des polluants sur les écosystèmes récifaux", La Terre et la Vie - Revue d’Écologie, Janvier-Mars 2006, Tome 61, n°1.

Ajouter un commentaire à cet article

ICI
Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 244; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 300; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 258; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 260; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 259; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 325; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 42; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 255; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 215; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 336; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 316; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 238; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 326; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 263; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 102; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 270; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 318; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 281; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 163; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 128; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 257; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 113; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 332; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 231; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 103; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 251; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 225; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 252; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 230; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 245; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 193; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 297; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 296; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 278; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 115; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 127; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 187; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 331; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 219; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 226; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 333; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 139; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 250; ?>
Il y a 0 contribution(s) au forum.


Dans la même rubrique :


18 000 euros le mètre carré de corail endommagé
2050 : un monde sans barrières de corail ?
Algue « Caulerpa » : l’apocalypse annoncée se fait attendre
Appel au Boycott !!
Braconniers en ligne de mire
Congeler des cellules de corail pour les préserver de l’extinction
Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction
Corail en danger
Des requins et des piranhas dans la steppe pour le plaisir des Kazakhs
Des subventions pour booster l’aquaculture
Du courant électrique pour sauver le corail
Identification du récif corallien le plus profond des Etats-Unis
L’Indonésie pleure son corail
L’acidification des océans menace les organismes marins
L’Australie au secours de la Grande Barrière de Corail
L’union de conservation de la nature donne une raison supplémentaire de protéger les coraux
La baie de Naples préfigure les océans de demain.
La barrière de corail de Nouvelle-Calédonie bientôt au patrimoine mondial de l’Unesco
La Charte de l’Aquariophile Responsable
La Grande barrière de corail pourrait disparaître d’ici 100 ans
La grande barrière de corail vue par Envisat
La Méditerranée envahie par une nouvelle algue tropicale
La pêche du corail rouge interdite à moins de 50 m
La Thaïlande accélère le nettoyage de ses coraux
La vague "Nemo" envahit les animaleries
Le parc marin de tous les espoirs
Le réchauffement climatique a t’il une incidence sur les récifs coralliens ?
Les bruits familiers des récifs de corail
Les coraux de Thaïlande endommagés, mais pas détruits - Mais faite un don pour la population
Les coraux des Maldives pas endommagés par le tsunami
Les coraux disparaissent à petit feu
Les coraux utiliseraient différentes zooxanthelles pour survivre au réchauffement climatique
Les écosystèmes des côtes du Vietnam en danger
Les effets des polluants sur les récifs coralliens
Les rejets de CO2 pourraient diminuer la calcification marine et menacer les récifs coralliens
Les scientifiques au chevet du corail !
Nausicaà récupère des coraux saisis par la Douane
Oasis sous-marins au bord du gouffre
Sauvez le poisson Napoléon, conjure Greenpeace
Tech Récif, rejoint "1000 boutures pour un récif"
Un pathogène humain menace un des principaux coraux des Caraïbes
Un tiers de la Grande Barrière de corail interdite à la pêche
Une base américaine menace un récif corallien au Japon
 

© copyright 2010 - Tech Récif - All Rights Reserved