Document sans titre
 

Tech Récif


Connexion

Le site Techrecif est ouvert à tous, Si vous voulez participer, c'est très simple, Inscrivez-vous! :

Mot de Passe perdu ?

 

Les articles Environnement






Les coraux utiliseraient différentes zooxanthelles pour survivre au réchauffement climatique

Le 13 juillet 2007, par Techrecif -
1596 visite(s) - 0 commentaire(s)

La grande barrière de corail d’Australie pourra peut-être survivre mieux que ce que les scientifiques pensaient au réchauffement des températures de la mer, résultat du réchauffement climatique. En effet, d’après les scientifiques d’Australie, certaines zooxanthelles accueillies par les coraux leur permettent de mieux tolérer la chaleur que ce que les études avaient montré jusqu’alors.

Les spécialistes des coraux de l’Institut de Science Marine d’Australie ont trouvé que plusieurs coraux stockent différents types de zooxanthelle, qui peuvent améliorer leur capacité à supporter des eaux plus chaudes. Les coraux accueilleraient en fait en leur sein différents types de zooxanthelle, qu’ils conservent « en réserve », et qui leur apportent les nutriments nécessaires pour qu’ils développent une meilleure résistance à la chaleur.

« Cette étude est un démenti de la croyance populaire que seulement un petit pourcentage de coraux parvient à s’adapter à des conditions aquatiques plus chaudes en se munissant de zooxanthelle » d’après Madeleine van Oppen, de l’Institut Marin d’Australie.

« Simplement, quand les conditions aquatiques se réchauffent, les zooxanthelles qui tolèrent la chaleur deviennent plus abondantes. Certains types de zooxanthelle transmettent aux coraux une plus grande résistance aux conditions environnementales extrêmes » a expliqué Madeleine van Oppen lors d’un déclaration.

Depuis les années 1980, les récifs de corail du monde entier ont été dévasté par le réchauffement climatique. En effet, une augmentation du degré de la mer de seulement 1°C peut entraîner le fait que les coraux rejettent l’algue photosynthétique qui leur permet de s’alimenter en nutriments, et de développer une résistance à la chaleur et au réchauffement climatique.

De nombreuses études scientifiques ont averti du fait que le réchauffement mondial des océans du au réchauffement climatique menaçaient l’existence des récifs coralliens, tels que la Great Barrier Reef d’Australie.

Les scientifiques australiens ont déclaré que leur étude avait permis de découvrir que le corail avait la capacité de « mélanger les zooxanthelles », maximisant ainsi les nutriments dont ils dépendent dans les températures plus chaudes. Ils ont découvert la haute résistance à la chaleur de ce type d’algue en examinant l’ADN de différents types de coraux.

Mais de nombreux scientifiques marins ne sont pas d’accord avec les résultats de cette étude. Selon eux, les zooxanthelles « mises en réserve » ne sont pas très fréquentes étant donné que seulement un petit nombre de coraux sont capables « d’accueillir » plusieurs types de zooxanthelles.

« La probabilité pour que ces différents types de zooxanthelle soient mis en réserve par les coraux, et leur fournissent les nutriments pendant l’accentuation de la chaleur des eaux, est beaucoup plus grande que ce qu’on pensait auparavant » maintient pourtant Jos Mieog, qui a participé à l’étude en Australie.

Les scientifiques australiens estiment que cette capacité des coraux à « mélanger » les zooxanthelles, c’est-à-dire à en accueillir de plusieurs types différents et à les mélanger entre elles, pourrait bien expliquer pourquoi les récifs de corail ont été capables de survivre pendant des milliers d’années alors que de nombreux changements climatiques avaient lieu.

« Cette flexibilité découverte par notre recherche est importante pour comprendre la réussite de l’évolution de ces espèces de corail et pour estimer leur capacité de survie future au réchauffement climatique » a expliqué Madeleine van Oppen.

« Cette étude est un démenti de la croyance populaire que seulement un petit pourcentage de coraux parvient à s’adapter à des conditions aquatiques plus chaudes en se munissant de zooxanthelles » d’après Madeleine van Oppen, de l’Institut Marin d’Australie.

« Simplement, quand les conditions aquatiques se réchauffent, les zooxanthelles qui tolèrent la chaleur deviennent plus abondantes. Certains types de zooxanthelles transmettent aux coraux une plus grande résistance aux conditions environnementales extrêmes » a expliqué Madeleine van Oppen lors d’un déclaration.

Depuis les années 1980, les récifs de corail du monde entier ont été dévasté par le réchauffement climatique. En effet, une augmentation du degré de la mer de seulement 1°C peut entraîner le fait que les coraux rejettent l’algue photosynthétique qui leur permet de s’alimenter en nutriments, et de développer une résistance à la chaleur et au réchauffement climatique.

De nombreuses études scientifiques ont averti du fait que le réchauffement mondial des océans du au réchauffement climatique menaçaient l’existence des récifs coralliens, tels que la Great Barrier Reef d’Australie.

Les scientifiques australiens ont déclaré que leur étude avait permis de découvrir que le corail avait la capacité de « mélanger les zooxanthelles », maximisant ainsi les nutriments dont ils dépendent dans les températures plus chaudes. Ils ont découvert la haute résistance à la chaleur de ce type d’algue en examinant l’ADN de différents types de coraux.

Mais de nombreux scientifiques marins ne sont pas d’accord avec les résultats de cette étude. Selon eux, les zooxanthelles « mises en réserve » ne sont pas très fréquentes étant donné que seulement un petit nombre de coraux sont capables « d’accueillir » plusieurs types de zooxanthelles.

« La probabilité pour que ces différents types de zooxanthelles soient mis en réserve par les coraux, et leur fournissent les nutriments pendant l’accentuation de la chaleur des eaux, est beaucoup plus grande que ce qu’on pensait auparavant » maintient pourtant Jos Mieog, qui a participé à l’étude en Australie.

Les scientifiques australiens estiment que cette capacité des coraux à « mélanger » les zooxanthelles, c’est-à-dire à en accueillir de plusieurs types différents et à les mélanger entre elles, pourrait bien expliquer pourquoi les récifs de corail ont été capables de survivre pendant des milliers d’années alors que de nombreux changements climatiques avaient lieu.

« Cette flexibilité découverte par notre recherche est importante pour comprendre la réussite de l’évolution de ces espèces de corail et pour estimer leur capacité de survie future au réchauffement climatique » a expliqué Madeleine van Oppen.

Origine de l’article : actualites-news-environnement.com

Ajouter un commentaire à cet article

ICI
Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Précédent"; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 244; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 300; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 258; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 260; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 259; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 325; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 42; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 255; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 215; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 336; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 316; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 238; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 326; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 263; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 102; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 270; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 318; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 281; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 163; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 128; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 257; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 113; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 332; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 231; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 103; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 251; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 225; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 252; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 230; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 245; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 193; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 297; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 296; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 278; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 115; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 127; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 187; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 331; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 219; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 226; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 333; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 139; ?> Article Suivant"; if ($ze_article == $article_prec) { echo stripslashes("$texte_suiv"); } $article_prec = 250; ?>
Il y a 0 contribution(s) au forum.


Dans la même rubrique :


18 000 euros le mètre carré de corail endommagé
2050 : un monde sans barrières de corail ?
Algue « Caulerpa » : l’apocalypse annoncée se fait attendre
Appel au Boycott !!
Braconniers en ligne de mire
Congeler des cellules de corail pour les préserver de l’extinction
Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction
Corail en danger
Des requins et des piranhas dans la steppe pour le plaisir des Kazakhs
Des subventions pour booster l’aquaculture
Du courant électrique pour sauver le corail
Identification du récif corallien le plus profond des Etats-Unis
L’Indonésie pleure son corail
L’acidification des océans menace les organismes marins
L’Australie au secours de la Grande Barrière de Corail
L’union de conservation de la nature donne une raison supplémentaire de protéger les coraux
La baie de Naples préfigure les océans de demain.
La barrière de corail de Nouvelle-Calédonie bientôt au patrimoine mondial de l’Unesco
La Charte de l’Aquariophile Responsable
La Grande barrière de corail pourrait disparaître d’ici 100 ans
La grande barrière de corail vue par Envisat
La Méditerranée envahie par une nouvelle algue tropicale
La pêche du corail rouge interdite à moins de 50 m
La Thaïlande accélère le nettoyage de ses coraux
La vague "Nemo" envahit les animaleries
Le parc marin de tous les espoirs
Le réchauffement climatique a t’il une incidence sur les récifs coralliens ?
Les bruits familiers des récifs de corail
Les coraux de Thaïlande endommagés, mais pas détruits - Mais faite un don pour la population
Les coraux des Maldives pas endommagés par le tsunami
Les coraux disparaissent à petit feu
Les coraux utiliseraient différentes zooxanthelles pour survivre au réchauffement climatique
Les écosystèmes des côtes du Vietnam en danger
Les effets des polluants sur les récifs coralliens
Les rejets de CO2 pourraient diminuer la calcification marine et menacer les récifs coralliens
Les scientifiques au chevet du corail !
Nausicaà récupère des coraux saisis par la Douane
Oasis sous-marins au bord du gouffre
Sauvez le poisson Napoléon, conjure Greenpeace
Tech Récif, rejoint "1000 boutures pour un récif"
Un pathogène humain menace un des principaux coraux des Caraïbes
Un tiers de la Grande Barrière de corail interdite à la pêche
Une base américaine menace un récif corallien au Japon
 

© copyright 2010 - Tech Récif - All Rights Reserved